Historique et évolution en tant que discipline thérapeutique.

L'étude de ces peuples anciens se reprend au tout début du 20ème siècle .
histoire de la reflexologie

Plusieurs médecins britanniques spécialisés dans l'étude des troubles du système nerveux découvrirent que la pression de points particuliers à la surface du corps affectait le fonctionnement des organes internes.

En Allemagne où les techniques du massage bénéficiaient d'une grande popularité, certains praticiens s'aperçurent qu'elles aidaient à soulager la douleur.
Grâce à la curiosité de certains scientifiques, la réflexologie a interpellé, par son efficacité.

Aux Etats Unis, le Docteur William Fitzgerald spécialiste en ORL et précurseur de la réflexologie moderne effectue des recherches en matière d'anesthésie et constate qu'une pression locale sur un doigt ou un orteil a un effet antalgique.

Il met au point un système de zones réflexogènes correspondant à son interprétation de la méthode chinoise. Il établit que le corps humain se divisait en dix zones énergétiques, cinq à gauche et cinq à droite. Il publie alors un livre intitulé « thérapie des zônes » qui ouvre la voie à de nouvelles découvertes, elles furent soumises à l'attention du corps médical.

Le Dr Joe Shelby Riley et la physiothérapeute Eunice Ingham s'intéressent aux travaux du Dr Fitzgerald et entreprennent de longues années de recherche en travaillant sur des centaines de patients.

Eunice Ingham développa sa théorie de la zone réflexe du pied et démontra que les pieds étaient une image miroir exact des organes du corps. Elle dessina les premières cartes des zones reflexes des pieds en rapport avec les organes.

Elle publia deux livres « stories the feet can tell » (ce que les pieds peuvent raconter) puis « stories the feet have told » (ce que les pieds ont raconté).

Le Dr Riley et la physiothérapeute Eunice Ingham ont donc eu l'immense mérite de faire connaitre la réflexologie plantaire au grand public.


Joëlle Barbier endurait depuis 1984 de terribles souffrances dues à de l'arthrose cervical. Jean- Paul son mari, n'en pouvant plus de voir sa femme souffrir ainsi, s'intéressa de près au livre d'Enice Ingham et se mit à pratiquer la réflexologie plantaire sur son épouse et ce Durant plusieurs mois, jusqu'au jour où elle lui annonça qu'elle n'avait plus mal.

Et c'est à partir de là que Jean-Paul et Joëlle Barbier s'investirent totalement dans la réflexologie plantaire, en développant leur propre technique. Les recherches menées ont abouti à des modifications profondes des premières planches élaborées par le Dr Fitzgerald et reprises par Mme Ingham.

Ces recherches leur ont permis de mettre en évidence et de vérifier la situation des zones réflexes, à l'exemple de celle du cœur, qu'Unice Ingham indiquait sous le troisième œil du pied gauche, au dessous de l'aire du poumon ...

Alors qu'en anatomie, l'enveloppe péricardique se situe dans la région centrale de la poitrine, il est donc logique de rencontrer cette zone réflexe sur les deux pieds, séparée de celle des poumons, tout en étant au même niveau.

En 1990, à force de pratiques et de déductions, ils établissent une nouvelle cartographie de zones réflexes :

  • La zone mère reflète l'organe sain.
  • La zone périphérique (définie par E.Ingham) correspond à l'organe malade.
  • La zone du leurre : la maladie à un stade avancé s'exprime parfois sur une zone réflexe qui ne correspond pas à la situation initiale de la pathologie (ex : la personne consulte pour une douleur à l'épaule droite mais, sur le pied, on retrouve une sensibilité sur la zone de l'épaule gauche ; cette zone est un leurre).

Une autre découverte essentielle est celle des « Vectoriel » qui résulte d'une interprétation énergétique chinoise.

Cette technique particulière, appliquée sur les zones réflexes plantaire donne des résultats surprenants. Le temps de rétablissement, s'opère en une voire deux séances seulement parfois dans bien des cas (sciatique, lumbago...)

le système lymphatique, dynamisé grâce à l'énergétique, assure une meilleure élimination des toxines et permet de multiplier par dix l'efficacité de la réflexologie.

En 1997 Jean-Paul et Joëlle Barbier décident de créer la première école ERVE (Ecole de Réflexologie et de Vecteur Energétique). Huit écoles seront ouvertes par la suite. L'école ERVE est l'héritier de ces recherches et s'inscrit dans le grand mouvement des nouvelles techniques.

Testimonial
Tarifs


45 mn (+ 15 mn énergétique offert) : 40 €
Forfait 4 séances : 140 €

En règle générale, 3 ou 4 séances espacées d'une semaine sont nécessaires pour démarrer un suivi thérapeutique.

Puis des séances d'entretiens, une par mois, par trimestre, ou à chaque changement de saison favoriseront votre bien-être.

En prévention, la réflexologie évite que le déséquilibre ne s'installe.

Déplacement à domicile possible : me contacter

Contactez Nadia Faldini
nadia faldini, reflexologue masseuse var toulon hyeres bormes lavandou

Les 4 saisons, 5 rue jean Moreas 83980 le Lavandou

Diplômée de l'école ERVE école de réflexologie et de vecteurs énergétiques.